Tim Mitchell

     Tim Mitchell ­distille un blues à la classe folle, résolument ancré dans un style R’n’B, funk et soul, chaleureux et chaloupé.

Multi-instrumentiste et arrangeur, il accompagne Monsieur James Brown au milieu des années 80. En 2003, il rejoint le Vargas Blues band, groupe du guitariste espagnol Javier Vargas, collaborateur de Carlos Santana et de Prince, avant de fonder le Tim Mitchell Blues band, avec lequel il laisse libre cours à ses qualités de chanteur, son blues se teintant volontiers d’échos soul et gospel. En digne fils de Détroit, il mélange l’électricité du blues à ces influences diverses, véritables carburants de la Motor city.